Construire ou acheter sa maison de jardin : qu’est-ce qui est mieux ?

Avoir une maisonnette dans son jardin est aujourd’hui une véritable tendance. En plus d’être un élément décoratif original, la cabane de jardin offre une certaine autonomie aux enfants, car ils bénéficient d’un espace rien qu’à eux. Nombre de fabricants proposent actuellement un large choix de modèles de maisons d’enfants, en bois ou en plastique, afin de satisfaire leurs clients. Par ailleurs, certaines personnes choisissent de construire eux-mêmes une cabane de jardin pour leurs enfants. La question qui se pose maintenant est : qu’est-ce qui est mieux ? Acheter un modèle préfabriqué ou construire soi-même sa maisonnette ? Les réponses dans les lignes qui suivent.

Cabane d’enfant préfabriqué : les avantages

Pour les parents qui sont obligés de travailler plusieurs heures par jour y compris les weekends et, mais qui souhaitent faire plaisir à leurs petits, ils sont obligés de tabler pour des modèles de cabanes vendus en kit.  Il ne s’agit en aucun cas d’une mauvaise idée étant donné qu’il existe des maisonnettes en kit dont la qualité de finition laisse bouche bée. Pour les connaître, il suffit de visiter des guides en ligne très fournis et fiables comme cabane-enfant.net.

Ce dernier propose par exemple un comparatif des meilleures maisons pour enfant cette année 2016. Une petite visite de ce site vous permettra d’avoir une vision plus complète et plus précise de ce qu’est une cabane pour enfant. Les sites ne présentent que des modèles de maisonnettes répondants aux normes afin de ne pas induire ses lecteurs en erreur. Parmi les produits présentés sur le site et qui a particulièrement attiré mon attention se trouve La Grande Villa de la marque Feber. Son design rappelle le charme d’une belle villa médiévale et sa couleur inspire la gaité et la joie de vivre. Ce produit est fait dans du plastique soufflé traité et du plastique injecté pour une résistance optimale. Cette maisonnette amusera vos enfants ayant entre 12 mois et 6 ans et apportera une touche  moderne à votre jardin. Outre les modèles en plastique, vous trouverez également des modèles en bois intéressant dans ce guide en ligne.

maison-en-plastique-pour-enfant-smoby-floralie-pas-mal

Construire sa cabane pour enfant : les atouts

En choisissant de construire vous-même la cabane de jardin pour vos bambins, vous pouvez réaliser une économie intéressante sur votre budget. En revanche, vous devez passer du temps à la construction et si le temps vous fait défaut, ce ne sera pas possible. Ne vous aventurez surtout pas à prendre en charge la construction d’une maisonnette que si votre travail le permet et si vous avez un talent de bricoleur. Si votre métier est relatif au travail du bois, vous pouvez vous engager sans problème à cette tâche et montrer à vos enfants que vous les aimez et que vous n’hésitez pas à leur offrir ce qu’il y a de mieux.

Parce qu’il s’agit d’une maisonnette pour vos enfants, optez pour un matériau de qualité (essence de bois précieux) et soignez la finition. Fabriquez également une cabane robuste qui promet de durer dans le temps. Notez que vous pouvez également construire une maison de jardin qui s’adapte à l’âge et à la taille de vos enfants. Vous réaliserez alors des économies importantes sur long terme. Voici une petite vidéo qui montre la construction d’une cabane d’enfant :

Quel antivol vélo pour quelle utilisation ?

Nous avons choisi aujourd’hui de vous parler de l’antivol vélo. En effet, selon ce site, il y a un nombre invraisemblable de vélo qui se font dérober chaque jour, et pour une grande part, il s’agit souvent d’une certaine négligence quant au choix de l’antivol. On hésite souvent entre un antivol Abus, Décathlon ou Kryptonite et le comparatif que nous souhaitons faire aujourd’hui vous permettra de mieux choisir l’antivol vélo qui vous conviendra.

vol-de-velo-antivol

Quel antivol pour quelle utilisation ?

La première question à se poser est en effet celle-ci. Dans quel contexte vais-je  être appelé à utiliser mon antivol ? S’il s’agit d’une utilisation très urbaine alors il faudra faire en sorte d’avoir un antivol de très bonne qualité qui permettra d’une part de décourager un éventuel voleur opportuniste et d’autre part, d’offrir une réelle protection si le vélo devait être victime de tentative de vol.

La psychologie du voleur de vélo.

Toujours selon le site que nous avons évoqué en introduction de cet article, le voleur de vélo selon une étude du CNRS est un opportuniste principalement. LE cas de vol prémédité de vélo existe mais il s’agit principalement d’une opportunité. Le voleur souhaite rentrer chez lui et il va voler un vélo dans la rue. Le voleur souhaite arrondir ses fins de mois à peu de frais et va donc trouver un vélo qui sera pas trop protégé mais qui lui offrir un bon retour sur investissement sachant que le nombre de vol de vélo résolu par la police est extrêmement faible. Il s’agit donc de contrer ces deux aspects en faisant en sorte d’avoir un antivol suffisamment impressionnant de l’extérieur d’une part, et suffisamment robuste si le voleur voulait tester son idée et mettre son plan à exécution.

Quel antivol serait donc le plus sûr et le plus efficace ?

Sans aucun doute il faudra s’orienter vers un antivol en U. La forme de l’antivol lui permet de mieux résister, il s’agit d’une technologie simple à mettre en place mais il faudra certainement mettre le prix. On trouve en effet des antivols de très mauvaise qualité à bas prix qui en quelques coups de marteaux vont céder. Une marque de confiance du genre Abus ou Kryptonite avec des modèles comme le Granit X ou le New Yorker vont offrir les deux avantages que nous avons évoqués : une impression de robustesse qui va décourager et une réelle résistance si il y a tentative d’effraction.

Des voleurs victimes

Etre soi-même la victime désignée d’un voleur de vélo est particulièrement insupportable. Alors quoi de mieux que de rendre la monnaie de la pièce à ces voleurs. Nous ne vous invitons pas à le faire vous-même mais les expériences menées par ces youtubers fait du bien, rien que de les regarder. Non, nous ne serons pas toujours victimes des voleurs à eux aussi de se frotter à plus pernicieux qu’eux !

La leçon de l’histoire est tout de même de bien veiller à utiliser un antivol de qualité et surtout d’éviter l’utilisation d’un antivol dit câble. Bon vent à vélo !